La République Démocratique du Congo est à nouveau accusée par le Rwanda d’avoir violé son espace aérien après le survol d’un avion de chasse Sukhoi-25 appartenant à l’armée gouvernementale congolaise.

Dans un communiqué du bureau du porte-parole du gouvernement rwandais, Kigali indique que ce 28 décembre 2022, aux environs de 12h00, un avion de chasse Sukhoi-25 en provenance de la RDC a violé l’espace aérien rwandais le long du lac Kivu dans la province occidentale du Rwanda. Selon la même source, Sukhoi-25 est immédiatement retourné en RDC.

« Les autorités rwandaises ont de nouveau protesté auprès du gouvernement de la RDC contre les violations de l’espace aérien rwandais par les avions de chasse de la RDC », peut-on lire dans ce communiqué parvenu à POLITICO.CD.

Kigali rappelle que l’incident de ce mercredi 28 décembre fait partie d’une série de « provocations, y compris une violation similaire de l’espace aérien qui s’est produite le 7 novembre 2022, lorsqu’un avion de chasse de la RDC du même type a brièvement atterri à l’aéroport de Rubavu avant de rentrer en RDC ».

Pour les autorités rwandaises, ces actes qu’elles qualifient de « violations répétées », vont à l’encontre de l’esprit des initiatives de paix de Luanda et de Nairobi.

Dans la suite logique de ce communiqué, le gouvernement rwandais soutient que les autorités de la RDC semblent être enhardies par les encouragements constants de certains membres de la communauté internationale qui accusent à plusieurs reprises le Rwanda de tous les maux de la RDC, tout en ignorant les transgressions provenant de la RDC. « Ces provocations doivent cesser », a pesté Kigali.

Les autorités congolaises ne se sont pas encore prononcées sur l’incident. Néanmoins, des journalistes locaux rapportent que l’armée rwandaise (RDF) aurait ciblé un avion de chasse des FARDC lors d’un survol ce mercredi. A les en croire, alors que l’appareil survolait les airs de Goma, un projectile sol-air a été lancé contre Sukhoi-25 qui n’a pas été touché.

Selon le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2/Nord-Kivu, le Colonel Guillaume Ndjike Kaiko joint au téléphone par le journaliste Daniel Michombero œuvrant dans la région, l’armée recoupe encore des informations pour essayer de comprendre ce qui s’est réellement passé.

Carmel NDEO
Wab-infos

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!