Un drone spatial de l’armée américaine, X-37B, a atterri samedi sur la base de Cap Canaveral, en Floride, après avoir passé près de deux ans et demi en orbite, a annoncé l’avionneur Boeing.

La navette sans pilote, dont le premier vol a eu lieu en 2010, a passé au total plus de dix ans dans l’espace, au cours de ses six missions, ajoute le constructeur dans un communiqué.

Elle « ne cesse de battre des records et fournit à notre pays une capacité sans pareil de tester et d’intégrer rapidement des nouvelles technologies spatiales », a déclaré le vice-président de Boeing Space Jim Chilton.,

Photo fournie par l’US Air Force du drone spatial X-37B après son atterrissage au Centre spatial Kennedy, le 7 mai 2017 en Floride HO US AIR FORCE/AFP/Archives

Lancé dans le plus grand secret, le X-37B a été conçu pour l’armée de l’air américaine par United Launch Alliance, co-entreprise de Boeing et Lockheed Martin.

Il mesure neuf mètres de long, a une envergure d’ailes de 4,5 mètres et est alimenté en énergie par des panneaux solaires.

Le Pentagone avait levé le voile sur ses objectifs avant son dernier lancement, en mai 2020, en évoquant toute une série d’expériences scientifiques.

La mission devait tester les réactions de certains matériaux dans l’espace, évaluer les effets des radiations ambiantes dans l’espace sur une série de semences, et transformer des radiations solaires en énergie radio-électrique, avait expliqué l’armée.

Par AFP

Via Wab-infos



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽