Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Tony Mwaba, a récemment annoncé un ensemble de mesures audacieuses en préparation de la rentrée scolaire 2023-2024. Une de ces mesures notables est la demande expresse de paiement des frais de scolarité en Francs congolais, signe d’une volonté de renforcer l’économie nationale.

Dans une correspondance adressée aux responsables d’établissements sous son autorité, M. Mwaba a également abordé d’autres points cruciaux. Il a ainsi affirmé que les parents ont désormais le choix de se procurer les fournitures scolaires, les uniformes et les tenues d’éducation physique sur le marché de leur préférence. Cette approche vise à offrir plus de flexibilité aux parents tout en stimulant le commerce local.

Une attention particulière a été portée à l’inclusion et à l’égalité des chances dans le système éducatif. Le Ministre a précisé que les inscriptions sont désormais gratuites et doivent être effectuées selon le calendrier officiel de l’année scolaire 2023-2024. Il a souligné que tous les élèves, quels que soient leur origine ethnique, leur race ou leur religion, sont protégés contre l’exclusion en raison de ces facteurs ou en raison de frais scolaires.

Dans un souci de transparence et d’équité, M. Mwaba a insisté sur l’interdiction absolue de demander des acomptes de frais scolaires avant le début de l’année scolaire. Les nouveaux élèves ne seront pas soumis à des tests d’admission, tandis que les anciens élèves ne seront pas tenus de payer des frais de réinscription.

Le Ministre a reconnu que certaines de ces dispositions étaient déjà en place, mais leur mise en œuvre effective avait été entravée. Il a ainsi appelé les directeurs provinciaux de l’EPST à prendre des mesures vigoureuses pour assurer l’application complète de ces nouvelles directives.

Dans l’ensemble, ces mesures reflètent l’engagement du Ministre Tony Mwaba à promouvoir un système éducatif inclusif, équitable et en phase avec les besoins de la société congolaise. La stricte mise en œuvre de ces directives est attendue, avec l’objectif de créer un environnement éducatif propice à l’épanouissement de chaque élève.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!