L’Observation Volcanologique de Goma (OVG) informe, par un communiqué rendu public ce lundi 09 janvier 2023, que les données instrumentales acquises pendant la période du 1er au 08 janvier 2023 ont mis en évidence les faits saillants suivants : De la séismologie pendant la semaine écoulée, l’activité séismo-volcanique est restée caractérisée par des séismes longue période et quelques séismes hybrides.

Cette activité superficielle est restée, d’un côté, concentrée dans le champ du Nyamulagira le long de la grande tracture reliant les deux volcans.

Et de l’autre côté, l’activité séismo-tectonique, elle a été enregistrée dans et autour du lac Kivu.

L’Observation Volcanique de Goma a également indiqué que de la Géodésie durant la période susmentionnée, les relevés de la température dans les fractures volcaniques au flanc sud du Nyiragongo montrent une stabilité avec une tendance à la baisse aux sites de l’école du cinquantenaire, de Mudjoga et de ChemChem.

Ces mêmes relevés ont montré une stabilité avec une tendance à la hausse aux sites d’Heal Africa et de la résidence du gouverneur.

Quant aux écartements de ces fractures, une faible dilation des fractures a été enregistré aux sites de ChemChem et Asrames. Par contre, au site de Munigi, une stabilité de la fracture a été observée.

À en croire l’OVG, de la Géochimie durant cette étude, la concentration du Dioxyde de Carbone (CO2) au site de Bugarura est restée stable.

Par ailleurs, à Munigi, la teneur du CO2 est restée élevée.

De ce qui est du volume du Dioxyde de soufre (s02) dans le panache du volcan Nyiragongo, elle a connu une stabilité par rapport à la semaine passée.

Par ailleurs, l’OVG indique de la technique, la délocalisation et la réinstallation de la station séismo-numérique de Matanda ont été effectuées. Tous les réseaux de surveillance fonctionnement correctement.

L’Observation Volcanique de Goma a déclaré que les volcans Nyiragongo et Nyamulagira demeurent actifs.

« L’activité actuelle de ces volcans reste concentrée dans le champ du volcan Nyamulagira le long de la grande fracture reliant les deux volcans comme signalé dans nos bulletins précédents, si l’activité actuelle au Nyamulagira conduit à une éruption, la lave s’orienterait dans le Parc National de Virunga », a dit l’OVG.

Mediacongo
Wab-infos

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!