Le Mini-Sommet de Loanda exige la Cessation des hostilités en général, et en particulier des
attaques du M23 contre les FARDC et la MONUSCO à partir du vendredi 25 novembre 2022.

Sans citer ouvertement le Rwanda et l’Ouganda, le Mini-Sommet de Luanda demande la Cessation de tout soutien politico-militaire au M23 et à
tous les autres groupes armés locaux et étrangers opérant dans la partie Est de la RDC et la Région.

1. Cessation des hostilités du M23 à partir du 25 novembre à 18h00;

2. Retrait (dès dimanche) du M23 des zones occupées et retour à ses positions initiales à Sabinyo côté RDC, sous le contrôle des FARDC, de la Force Régionale et MONUSCO.

3. L’intégration de certains M23 ..

Le Président angolais, João Lourenço ; du Burundi, Évariste Ndayishimiye ; de la RDC, Antoine Tshisékédi ; le ministre des Affaires étrangères du Rwanda, Vincent Biruta, ainsi que l’ancien président du Kenya, Uhuru Kenyatta ont pris part au mini-sommet sur la République Démocratique du Congo à Luanda.

Par Gédéon Ngango




Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽