Les choses ne sont pas si simples que le gouvernement congolais les présente. Tous les membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) ne veulent pas jouer le même rôle dans la guerre à l’Es de la République Démocratique du Congo.

SADC

l’Angola souhaiterait conserver son rôle de médiateur dans le conflit qui oppose la République démocratique du Congo contre le mouvement rebelle M23.

La Namibie, envoyera des troupes. Botswana et le Zimbabwe refusent de se mêler du conflit en République Démocratique du Congo.

Les autres membres de la SADC, trouvent des excuses pour ne pas être confronté aux combats contre le M23. C’est le cas de la Tanzanie, l’Afrique du Sud et le Malawi qui prétendent avoir déjà des soldats dans la Monusco (FIB), ces pays pourraient simplement en détacher quelques éléments au sein de la SADC.

En somme, la situation militaire de la SADC envers la guerre contre le M23, est floue. Dans toute honnêteté ces pays de la SADC ne veulent pas participer directement à la guerre en soutien à la République démocratique du Congo, ils ont dit oui sans en avoir le cœur net.

Wab-infos

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!