Sous une forte pression militaire et diplomatique, les terroristes du M23 acceptent de cesser les hostilités et de se retirer de territoires occupés dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.

Paul Kagame

Selon plusieurs sources sécuritaires, Kigali a lâché son soutien au mouvement terroriste M23
  « To komisi Paul Kagame na suka » a renchérit le porte-parole du gouvernement congolais Patrick Muyaya.

Lors d’un appel dimanche 4 décembre 2022 avec le président rwandais Paul Kagame, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a dit clairement que « tout soutien externe à des groupes armés non étatiques en République Démocratique du Congo doit cesser, y compris le soutien du Rwanda au M23 ».

Par Gédéon Ngango

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!