Dans son adresse, le Vice-Premier ministre et ministre de la Défense Nationale de la RDC, Jean-Pierre Bemba, a souligné que l’agression rwandaise a perturbé et bloqué plusieurs projets gouvernementaux, freinant ainsi le développement attendu de leur pays.

Selon lui, cette situation d’insécurité perpétuelle dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) a des conséquences néfastes sur les initiatives de développement et compromet les efforts déployés par le gouvernement.

« (…) Autant elle sème la désolation, autant cette situation freine le développement tant attendu de notre pays et perturbe plusieurs projets arrêtés par le gouvernement », a déclaré le VPM Jean-Pierre Bemba.

Jean-Pierre Bemba a exprimé sa confiance dans la relation bilatérale solide entre la RDC et la République sud-africaine. Il a salué le leadership et la volonté exemplaire du président Félix Tshisekedi ainsi que de son homologue sud-africain Cyril Ramaphosa, qui travaillent en étroite collaboration pour résoudre l’insécurité persistante dans l’est de la RDC.

Le ministre de la Défense Nationale a ainsi mis en évidence l’urgence de trouver des solutions pour mettre fin à cette situation d’agression et de violence qui continue de gangréner la partie orientale du pays. En travaillant en synergie, la RDC et l’Afrique du Sud espèrent créer les conditions propices à la stabilité, permettant ainsi de relancer les projets gouvernementaux et de favoriser le développement tant attendu de la région.

Wab-infos

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!