Action des jeunes pour le bien-être social « AJBS » en sigle monte au créneau pour la énième fois afin de dénoncer, décrier et fustiger les abus relevés dans le cadre de la mise en œuvre du programme PIREDD par ENABEL l’Agence Belge de Développement , qui est l’agence locale d’exécution de ce projet dans la province de la Mongala.

Pour votre mémoire, AJBS dans ces monitoring passés avait dénoncée beaucoup d’abus dans le cadre de la mise en œuvre du programme PIREDD Mongala par ENABEL l’agence locale d’exécution de ce projet ; entre autres l’usage non conforme de l’enseigne publicitaire portée sur les marques de leurs charrois automobiles ; chose qui continue à couler de larme et salive aux habitants de la Mongala suite à la mégestion et l’opiniâtreté des gestionnaires affectés dans ce programme malgré toute forme d’appel et rappel à l’ordre ainsi que les dénonciations faite par nous y compris la population et d’autres organisations de la société civile malheureusement rien ne change.

Il sied de rappeler que, le projet intégré de réduction des effets liés à la déforestation et la dégradation de la forêt en sigle « PIREDD » est un programme national de la RDC qui tire son soubassement sur le processus « REDD+ ». Le PIREDD est financé par CAFI à l’entremise de FONAREDD. L’accompagnement de ce programme est assimilé par la société civile environnementale « GTCRR » qui assure la défense des intérêts de la communauté locale et des peuples autochtones.

Paradoxalement aux autres provinces qui exécutent le même projet, les enseignes publicitaires de leurs charrois porte le nom de chaque récipiendaire à titre illustratif nous citons : PIREDD MAINDOMBE, PIREDD MANIEMA etc, pour ne citer que ceux-là.

Il est étonnant de constater qu’auparavant, cette agence avait dupé la population Mongalaise en marquant sur leurs charrois l’enseigne en son nom propre « ENABEL », ce qui n’est pas permis et après nos cris des dénonciations ; cette agence s’est rétractée et ressaisie, viendra encore cette fois-ci tenter la même aventure en changeant l’enseigne d’ENABEL sur les charrois à celui de « REDD+ Enabel ». Cette gymnastique a pour l’unique et seul objectif qu’ENABEL puisse s’approprier les patrimoines de la province de la Mongala au terme dudit projet. Il est important de décrier en second lieu le silence du FONAREDD sur Enabel dans la mesure où il ne parvient pas à sanctionner sévèrement ladite agence sur son comportement opiniâtre et maladroit ; mais par ricochet, nous pouvons déduire le manque de sanction que FONAREDD approuve à l’endroit d’Enabel en silence coupable car dit-on, « qui ne dit mot consent ! ». D’autre part le silence de FONAREDD prouve à suffisance la complicité sur les manœuvres attentatoires d’ENABEL au détournement du patrimoine de la province de la Mongala.

C’est à ce titre que nous éveillons la conscience de tout Mongalais et approchons l’Exécutif provincial de s’y impliquer à part entière pourvu que les choses se passent à la Mongala comme partout ailleurs, c’est-à-dire, tous les charrois automobiles que cette agence locale d’exécution utilise, doivent porter la marque ou l’enseigne « PIREDD – MONGALA » au lieu et place d’ENABEL comme nous l’avions constaté auparavant. Après pressions et dénonciations, cette agence va se manquer encore de nouveau à la population Mongalaise en transformant encore de nouveau leur alibi sur les mêmes charriots par la marque « REDD+Enabel » ; ce qui ne change à rien et nous amène au même point de départ de leur aventure et sale besogne.

AJBS sollicite en second lieu l’implication du Ministre des Finances ; plus précisément d’avoir un œil regardant sur FONAREDD tout en lui sanctionnant sévèrement pour sa légèreté à l’endroit d’ENABEL à martelé Roger NZUMBU, Président national.

Wab-infos

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!