Action des jeunes pour le bien-être social en sigle « AJBS » hausse le ton pour dénoncer l’absence de visibilité du giga projet à impact visible sur toute l’étendue du territoire nationale initié par le chef de l’Etat.

Mongala

Ce grand projet de 145 territoires dans l’esprit de son initiateur a pour mission d’impulser le développement en aval (dans les territoires) ; fort malheureusement, ici dans la province de la Mongala contrairement à toute les provinces de la République, aucun signal fort qui justifie le début effectif des travaux à impact visible sur les trois territoires que compose la province de la Mongala n’est observé.

AJBS dénonce les procédures perplexes, complexes et sélectives qu’impose noire sur blanc le PNUD sur la mise en œuvre ainsi que l’exécution dudit projet dans la province de la Mongala, car toutes les structures locales capables n’ont pas accès au système de passation de marché très complexe imposé par le PNUD.

Ce qui fait voir et attendre d’une manière tacite et implicite à la population que la province de la Mongala n’est pas pris en compte à l’exécution du giga projet du chef de l’Etat pour développement de 145 territoires ; par conséquent, AJBS demande l’implication personnelle du chef de l’Etat comme initiateur de ce projet, d’instruire au responsable du PNUD d’alléger la tâche aux soumissionnaires tout en élaguant la complexité dans son système afin de donner accès à des nombreux soumissionnaires qui se pointe.

Roger NZUMBU MOSENGE, Président national.

Wab-infos

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!