Après une nouvelle attaque meurtrière des rebelles ADF qui ont exécuté hier lundi 15 Mars 12 civils, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) sont appelées à renforcer les troupes à Bulongo dans le secteur Ruwenzori en territoire de Beni au Nord-Kivu.

Une suggestion qui émane du conseil de la jeunesse de Bulongo, se disant prêt à accompagner les services de sécurité afin que la paix revienne dans cette partie où les assaillants ont poussé nombreuses familles à s’enfuir.

Nous recommandons aux services de sécurité à veiller sur la sécurisation des habitants. Également, qu’ils augmentent les effectifs des éléments FARDC sur place. Nous osons croire que cela va nous rassurer que nous sommes à l’abri du danger”, indique « Anelca Miheko« , président du conseil de la jeunesse.

Il rappel en suite que les reccentes tueries à Bulongo interviennent au moment où la population commençait à regagner petit à petit le milieu. Pour l’instant, certains habitants ont encore jugé de vider la contrée craignant pour leur sécurité.



Par Gédéon Ngango

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!