« Il n’y a aucune stigmatisation d’une communauté en ce moment où la province du Nord-Kivu fait face à l’agression de la rébellion du M23 et ses alliés », a déclaré le commandant de la troisième zone de défense, le lieutenant général Marcel Mbangu  à la population de Mushaki. Cette localité se situe à 35 kilomètres au nord-ouest de Goma, dans le territoire de Masisi.

Le lieutenant général Marcel Mbangu a conduit une mission d’inspection et de commandement, jeudi 5 janvier dans cette entité afin de rassurer la population de cette zone, dont certains membres se réfugient au Rwanda par peur d’éventuelles représailles d’autres communautés, notamment des milices locales, dans ce contexte de guerre avec le M23.

Lors du conseil provincial de sécurité de mercredi, les membres de ce comité avaient évoqué cette question de déplacement des populations tutsi, fuyant la zone de Masisi pour trouver refuge au Rwanda.

Cette mission d’inspection du commandant de la troisième zone de défense avait ainsi l’objectif de rassurer toutes les communautés, et garantir leur sécurité, a affirmé le porte-parole de l’armée au Nord-Kivu, le lieutenant-colonel Ndjike Kaiko.

La société civile du territoire de Masisi indique que, c’est depuis le mois de novembre 2022 qu’un mouvement des populations quittant Bwiza et Kitshanga vers Mushaki a été constaté.

Cette organisation déplore que des centaines de membres des mêmes communautés quittent Mushaki pour le Rwanda. 

Radiookapi
Wab-infos

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!