Une société américaine, Symbion Power, a remporté l’appel d’offres pour produire de l’électricité à partir du gaz méthane enfoui dans le lac Kivu, qui sépare la République démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda, a annoncé le ministre congolais des Hydrocarbures, Didier Budimbu, cité dimanche par l’agence de presse Bloomberg. Selon le directeur général de Symbion, Paul Hinks, il s’agit du bloc de méthane de Makelele sur le lac Kivu, que sa société a remporté avec son partenaire Renewable Energy Developments. 

« Il s’agit d’un investissement important avec un coût d’au moins 300 millions de dollars. Nous envisageons également d’investir dans notre propre réseau de transport privé afin de pouvoir transporter l’électricité que nous produisons dans toute la région », a déclaré M. Hinks.

Le gouvernement congolais affirme que la société a proposé un projet de conversion du gaz en électricité de 60 mégawatts. Symbion Power a déjà développé deux projets similaires sur la rive rwandaise du lac. L’électricité de sa concession de Makelele desservira la ville de Goma, le chef-lieu de la province du Nord-Kivu, et également le Sud-Kivu, selon M. Hinks.

Une entreprise canadienne et une autre société américaine ont remporté des appels d’offres pour deux autres blocs de gaz sur le lac Kivu, a ajouté le ministre Budimbu, sans donner plus de détails.

Ces annonces interviennent après le lancement de l’appel d’offres, le 28 juillet dernier, pour les droits d’exploitation de 27 blocs pétroliers et de trois blocs de gaz méthane.

Le dépôt des candidatures pour les blocs pétroliers se poursuit jusqu’au 29 janvier.

Selon des études menées par le ministère congolais des Hydrocarbures et citées pr M. Budimbu, la RDC dispose d’un potentiel de 66 milliards de normo-mètres cubes de gaz dissous dans les eaux du lac Kivu et de 22 milliards de barils de pétrole sur l’ensemble des bassins segmentaires – le Bassin côtier (nord-ouest), la Cuvette centrale, dans le Graben Tanganyika (sud-est) et dans le Graben Albertine (nord-est).

Le Rwanda exploite déjà les immenses quantités de gaz piégées dans les profondeurs du lac Kivu pour fabriquer de l’électricité.

Immense pays d’Afrique centrale, la RDC est pourvue d’énormes ressources naturelles – au point d’être parfois qualifiée de « scandale géologique ». Mais la majorité de sa population vit avec 1,9 dollar par jour, selon les données de Banque mondiale.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!