Le ministre des Finances et ministre intérimaire de l’Economie Nationale, Nicolas Kazadi a, au cours d’une interview accordée à TV5 Monde, indiqué que dans la cité frontalière de Bunagana, les terroristes du M23 et leurs supplétifs tentent d’imposer le shilling ougandais et le Franc rwandais à la place du Franc congolais.

Dans cette interview, le ministre Nicolas Kazadi a par ailleurs précisé qu’à Bunagana, le Franc congolais n’a pas perdu sa valeur. Cependant, les armées d’occupation ont la volonté de le remplacer par les monnaies étrangères.

Nicolas Kazadi

« Il faut dire les choses correctement. Le Franc congolais n’a pas perdu de sa valeur simplement, il y’a une volonté de le remplacer par des monnaies étrangères par des armées d’occupation. C’est de cela qu’il s’agit. Il faut dire des choses comme ils sont et cette occupation nous l’avons dénoncée de la manière la plus claire que possible », a dit Nicolas Kazadi.

« Nous sommes en train d’émerger après une longue situation qui a duré de décennie de crise. Pour la première fois, nous avons un pouvoir civil qui est en train de mettre en œuvre une transformation totale sur le plan économique, cela ne peut pas plaire à tout le monde », a-t-il renchéri.

Cette sortie médiatique de Nicolas Kazadi intervient pendant qu’il se tient à Kinshasa, la première conférence «Risque pays RDC» qui vise la mise sur pieds d’un cadre des discussions en perspective de l’interprétation des risques en RDC. Il s’agira des échanges autour de la cartographie des risques de la RDC à travers les forces, les opportunités mais aussi les faiblesses de l’environnement économique, social et politique de la RDC.

Selon le ministre Kazadi, cette conférence partira d’un diagnostic fait par l’agence de notation « Bloomfield » qui est la première agence de notation basée en Afrique francophone.

Cette agence va donner les perspectives du pays en évaluant tous les risques et toutes les opportunités en présence en RDC et sera suivi d’un débat de haut niveau des personnalités en provenance de l’intérieur comme de l’extérieur du pays.

A l’issue de ces assises une série des conclusions utiles seront adoptées pour la suite du processus économique national. A noter que la RDC a été notée BBB qui signifie « pays investissement à risque modéré ».

Par Gédéon Ngango




Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽