Une démocratie robuste et fonctionnelle a besoin d’un électorat sain, éduqué et participatif, et d’un leadership éduqué et respectueux de la morale.

La démocratie, ce n’est pas la loi de la majorité, mais la protection de la minorité.
Faites attention, quand une démocratie est malade, le tribalisme et l’injustice viennent à son chevet mais ce n’est pas pour prendre de ses nouvelles.

Moïse Katumbi & Félix Tshisekedi

Tout le monde a un rôle à jouer dans l’application de la démocratie. Et il n’y aura jamais de véritable démocratie tant que chaque adulte responsable et respectueux des lois, sans considération de race, de sexe, de couleur ou de croyance, n’aura la possibilité de se faire entendre de manière inaliénable et non négociable au sein du gouvernement.

Les dictatures sont des voies à sens unique. La démocratie est à double sens.

La démocratie ne reconnaît pas l’Est ou l’Ouest : la démocratie est simplement la volonté du peuple. Par conséquent, je ne reconnais pas qu’il existe différents modèles de démocratie. Il n’y a que la démocratie elle-même.

Si vous voulez obtenir une récolte pour une année, plantez du maïs. Si vous voulez une récolte durant des décennies, plantez des arbres. Si vous voulez une récolte durant des siècles, élevez des hommes. Si vous voulez une récolte pour l’éternité, ériger des démocraties.

La paix ne peut exister sans justice, la justice ne peut exister sans équité, l’équité ne peut exister sans développement, le développement ne peut exister sans démocratie, la démocratie ne peut exister sans le respect de l’identité et de la valeur des cultures et des peuples.

La capacité de l’homme à faire preuve de justice rend la démocratie possible, mais son penchant pour l’injustice rend la démocratie nécessaire. C’est qui est devenu pratiquement impossible en République Démocratique du Congo vu le niveau du narcissisme et le parcours de ceux qui sont actuellement aux Affaires en RDC.

Le démocrate est celui qui admet qu’un adversaire peut avoir raison, qui le laisse s’exprimer, et qui accepte de réfléchir à ses arguments. Quand des partis ou des hommes se trouvent assez persuadés de leurs raisons pour accepter de fermer la bouche de leurs contradicteurs par la violence, alors la démocratie n’est plus. Je suis le seul et l’unique démocrate resté parmi mes compatriotes Congolais, car je tolére mes frères et sœurs congolais sauf l’injure et l’impolitesse contre autrui.

Dans les démocraties, chaque génération est un peuple nouveau.

Wab-infos

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!