Les Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et l’armée ougandaise ont annoncé avoir éliminé un autre commandant ADF dans la région de Ruwenzori, dans le territoire de Beni, province du Nord-Kivu.

L’information a été communiquée à la presse par le secteur opérationnel sokola 1 Grand-nord de Beni ce vendredi 30 juin 2023.

L’exploit des troupes s’est déroulé dans la nuit du 28 au 29 juin lors d’un bombardement du bastion des assaillants dans la vallée de Mwalika et le long de la rivière Thaliya.

« Les Forces Armées de la RDC, en collaboration avec l’armée ougandaise, ont éliminé un commandant et médecin des rebelles ADF/MTM. Monsieur Amri Abdi Shauri, un Tanzanien d’origine arabe, a été neutralisé avec son épouse Sifa, de nationalité tanzanienne », a déclaré le capitaine Antony Mualushayi, porte-parole du secteur opérationnel sokola 1 Grand-nord.

Le capitaine Mualushayi a également indiqué que plusieurs effets de guerre des rebelles ont été saisis. « Les deux armées ont également récupéré plusieurs effets militaires, dont 3 fusils de type AK-47. De plus, une fosse commune a été découverte dans le bastion des rebelles, qui est actuellement sous le contrôle de la coalition FARDC-UPDF », a-t-il assuré.

Il est à noter que la vallée de Mwalika semble être un retranchement des combattants ADF, où ils se cachent et planifient des attaques contre les civils dans plusieurs localités de Ruwenzori et Bashu. L’armée y mène des opérations pour rétablir l’autorité de l’État.

Wab-infos

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!