Une réunion cruciale s’est tenue à l’hôtel Fleuve Congo, rassemblant le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis KADIMA, et les principaux leaders de l’opposition congolaise. Parmi eux se trouvaient Martin FAYULU, Augustin MATATA PONYO et Dely SESSANGA, tandis que Moïse KATUMBI a choisi de se faire représenter.

Initiée par la CENI, cette rencontre visait à discuter des préoccupations soulevées par l’opposition concernant le processus électoral en cours. Malgré les progrès notables, l’opposition exprime des réserves, notamment sur l’affichage des listes électorales et l’audit externe du fichier électoral.

CENI & Opposition

Après quatre heures de dialogue intensif, un consensus a été atteint sur la question de l’affichage des listes électorales. Cependant, la question de l’audit externe du fichier électoral reste ouverte.

Martin FAYULU, prenant la parole pour le quatuor, a déclaré : « Nous avons convenu d’afficher les listes des électeurs. Mais ce n’est pas suffisant. Nous avons besoin d’un audit externe réalisé par un cabinet réputé et indépendant. » Denis KADIMA, Président de la CENI, a promis de porter cette proposition à la plénière de la Commission pour discussion.

L’opposition manifeste des doutes sur l’efficacité de l’audit du fichier électoral, réalisé par cinq experts recrutés par la CENI. Ils estiment que cette démarche ne garantit pas l’élimination des électeurs fictifs. Cependant, Denis Kadima maintient la fiabilité du fichier électoral et s’engage à prendre en compte les recommandations des auditeurs.

Les discussions ont également abordé d’autres problèmes clés, dont la loi portant organisation et fonctionnement de la CENI, la composition de la Centrale électorale, la loi électorale et ses faiblesses, et les points de désaccord dans cette loi.

L’objectif ultime des discussions est de trouver un terrain d’entente pour assurer la tenue d’élections crédibles, transparentes, inclusives et pacifiques en décembre 2023, comme le souhaitent tous les acteurs politiques congolais.

Wab-infos

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!