Le Comité laïc de coordination ( CLC), a dénoncé dans une déclaration le fait que gouvernement de la République démocratique du Congo priorise le pouvoir politique que les conditions sociales des Congolais.

Gouvernement Sama 2

Selon le comité, le gouvernement de la République Démocratique du Congo s’est transformé en plateforme électorale, perdant ainsi son objectif constitutionnel d’être au service exclusif du peuple congolais, qui n’est pas que composé de leurs militants.

Certains membres de ce gouvernement persistent à présider leurs partis en violation flagrante de l’article 97 de la constitution qui les oblige pourtant à démissionner de leurs fonctions politiques ”, déplore cette structure.

En République Démocratique du Congo pour être promu en tant que ministre ou vice, il va falloir accepter la maxime de l’Union sacrée de la nation, idée politique chère à Félix Tshisekedi, président de la République. Tous les ministres du gouvernement Sama2 y sont.

La plateforme est purement électorale car elle vise, selon sa charte, à la réélection de son autorité de référence à la présidentielle de décembre prochain.

Wab-infos

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!