Nommé le 9 janvier dernier, Alain-Claude Bilie-By-Nze sera devant les députés dès mardi prochain. Il fera, à cette occasion, sa déclaration de politique générale.

Alors que la Constitution donne quarante-cinq jours à tout nouveau chef du gouvernement pour venir exposer son programme de politique générale, l’élu du 2ème arrondissement et du canton Ntang-Louli dans l’Ogooué-Ivindo, veut hâter les choses. En effet, à la différence de ses prédécesseurs à cette fonction qui préféraient attendre les quarante-cinq jours avant de se rendre au Palais Léon-Mba et après avoir pris le pouls de la société gabonaise, le nouveau chef du gouvernement sera devant les députés très prochainement.

Son programme de politique générale devrait tourner autour du triptyque qu’il souhaite imprimer à son action, à savoir le patriotisme, le pragmatisme et la proximité. Si cela démontre sa volonté d’aller vite, parce que «la situation sociale l’impose» et que celle-ci pourrait en constituer la principale articulation, on se demande si son discours de politique sera bien chiffré, avec indication des ressources et surtout chronogramme à quelques deux trimestres d’une échéance butoir : la toute prochaine élection présidentielle.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!