Dans une déclaration du M23 accusant les troupes Burundaises de eacrf_DRC de prendre part aux affrontements, l’armée Burundaise réagit qu’elle prendra des mesures nécessaires en cas d’agression de son contingent.

 » La FDNB s’indigne des propos mensongers propagés par le président du M23 Bertrand Bisimwa, faisant état de la participation des troupes burundaises de l’ EAC aux combats qui se déroulent au Nord Kivu

Les positions tenues par le contingent burundais de l’EAC  sont connues et les troupes dudit contingent ne les ont jamais quittées pour combattre. C’est un fait véridique et vérifiable.

Les troupes burundaises de l’EAC  restent à ce jour sous le commandement de l’eacrf_DRC. Cependant, comme par ses allégations, le M23 affiche ses intentions belliqueuses contre les troupes dudit contingent, celui-ci prendra des mesures nécessaires en cas d’agression », prévient l’armée Burundaise.

L’agitation du M23, fait suite à la proximité entre l’armée congolaise et burundaise suivant une coopération bilatérale entre leurs pays respectifs en matière de défense. Malgré le retrait des troupes de l’EAC à l’Est de la RDC dans lesquelles le Burundi contribue en soldats, la force burundaise pourrait rester en marge de ce partenariat et ce ne serait pas pour plaisanter avec les rebelles.

Rossy Muhemedi

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!