Des coups de feu étaient entendus encore mardi dans l’après-midi aux alentours de Tshabavu et de Buramba, à moins de dix kilomètres de Kisharo, groupement de Binza (Rutshuru/Nord-Kivu), provoquant des déplacements de population. Le M23 affronte les forces locales d’auto-défense. 

« On ne sait pas dire exactement si les M23 envisagent de progresser jusque vers Nyamilima ou pas. Sur place à Nyamilima la psychose gagne du terrain cependant la population est visiblement décidée à ne pas bouger », a dit une source locale. 

« Par contre ils s’observe un mouvement massif de la population en provenance des zones où il y a affrontements fuyant vers Ishasa espérant trouver un abri ».

Pour le contexte, depuis lundi 3 janvier, l’agglomération de Kisharo, est passée sous le contrôle du M23, à la suite des affrontements entre ces combattants et les milices locales. Kisharo abrite le bureau administratif du groupement de Binza. Il est situé à une vingtaine de kilomètres du poste-frontière d’Ishasha (frontière avec l’Ouganda) et à environ 17 kilomètres de Kiwanja (déjà sous M23). 

Actualité
Wab-infos

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!