Le procès en appel de l’ex-chef rebelle, Chance Mihonya, a eu lieu vendredi à Bukavu, ville de la République démocratique du Congo sur la rive sud-ouest du lac Kivu et la capitale de la province du Sud-Kivu, située elle à l’est du pays.

Chance Mihonya

L’auditorat militaire de Bukavu a condamné, vendredi 23 septembre 2022, l’ex-chef rebelle Chance Mihonya à la perpétuité. Une peine déjà prononcée en septembre 2021 par l’Auditorat supérieur militaire du Sud-Kivu, rapporte ce samedi Radio Okapi.

Colonel autoproclamé, Chance Mihonya, rappelle la radio des Nations unies en RDC, avait été interpellé en mai 2020, dans le parc national de Kahuzi Biega alors qu’il y menait des activités criminelles avec ses hommes.

L’ancien chef rebelle est accusé de plusieurs forfaits à savoir le crime contre l’humanité par privation grave de liberté, crime contre l’humanité par meurtre, entre autres chefs d’accusation.

Par Gédéon Ngango




Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽