Les activités sanitaires sont suspendues après l’attaque d’un convoi de l’organisation Médecin Sans Frontières sur la route de Bambou, dans le territoire de djugu en province de l’Ituri, 28 octobre dernier, quand cette délégation voulait déployer ces équipes pour faire l’état de lieu sur la situation sanitaire de la population dans cette zone.

Après plusieurs attaques des miliciens CODECO enregistrées dans la zone, où plusieurs structures sanitaires ont été fermés suites au mangue des médicaments et le personnel sanitaire.

Selon la société civile locale qui, alerte sur ce danger permanent indique que plus de 4 milles ménages sont exposés à cette situation.

Contacté monsieur Stéphanie hause hausse coordonnateur du projet santé en Nizi, révèle que suite à l’insécurité grandissante dans la région, la reprise des leurs activités est très difficile car les miliciens de CODECO sont toujours visibles dans environs, tout en précisant que les activités de msf à bambou et Nizi sont complètement suspendues, alors la population n’a plus accès à l’assistance médicale et humanitaire.

Cette organisation exhorte aux autorités compétentes l’ouverture des enquêtes afin de mettre la main sur ces criminels.

C’est depuis plus de 4ans que cette organisation apporte une aide aux personnes blessées, et une couche de la population vulnérable affecté par le conflit de guerre en Ituri.

Ce responsable de cette organisation humanitaire parle de plus de 47000 ménages parmis le quel de déplacés internes.

Alexis Kakule

Beni

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS
A LIRE AUSSI SUR WAB-INFOS