Le territoire d’Irumu en province de l’Ituri fait face à l’insécurité imposée par plusieurs groupes armés dont les locaux et les étrangers. Loin de ça, la tracasserie n’est pas aussi à ignorer.

Les chauffeurs de l’Association des Chauffeurs du Congo ACCO section d’Irumu menacent de suspendre le trafic sur le tronçon Komanda-Bunia
car fatigués de cette situation.

Ils lancent un ultimatum de 3 jours aux autorités compétentes pour remplacer les éléments de la Police Nationale Congolaise commis au poste d’Irumu par ceux de la Police de la Circulation routière.

Selon ces chauffeurs se confiant à wab-infos.com non seulement ces policiers les arrêtent à chaque fois en pointant les armes sur eux, mais aussi exigent 5000 Francs Congolais après le contrôle des documents dont ils n’ont même pas la maîtrise.

Mettant de côté les multiples barrières instaurées par les militaires sur ce tronçon, les chauffeurs estiment que celles des policiers à la place des roulages est une menace de trop.

Verite JOHNSON


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici