L’entraîneur des Citizens Josep Guardiola a d’abord regretté la première période difficile de ses joueurs, menés sur un but de Marquinhos. « On a très bien commencé et encaissé le but. On n’a pas joué de la manière qu’il faut jouer dans la compétition, avec du relâchement. Ce n’est pas facile contre le Paris Saint-Germain quand vous perdez le ballon face à Mbappé, Di Maria, Neymar. »

L’Espagnol s’est félicité du sursaut de ses troupes après la pause, symbolisé par les buts de Kevin De Bruyne et Riyad Mahrez. « On a été plus agressifs et intenses avec le ballon. On a pu déplacer le jeu et on revient à Manchester avec un bon résultat. On n’a pas changé grand-chose. On leur a dit de jouer au football, de faire preuve de personnalité, d’essayer et d’être nous-mêmes, d’être agressifs avec le ballon. » Le coach mancunien insiste sur le fait que ses joueurs aient pu contrer les individualités parisiennes. « Ils voulaient le faire, mais ils n’étaient pas capables de le faire. On a été plus agressifs.

Si vous laissez Verratti, Paredes, Marquinhos être en contact avec Neymar. On n’était pas assez agressifs en première période. On ne les a pas laissés respirer. Quand on affronte le Paris Saint-Germain, on se doit de bloquer Neymar et Mbappé, des joueurs exceptionnels.»

Par Lucien Sham’s


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici