Longtemps portées par les femmes pour conjurer un mauvais sort ou se protéger des esprits, les perles portées aujourd’hui à la taille sont devenues un élément de séduction incontournable de la femme africaine.

Les perles aux reins, de taille ou de hanche communément connues sur l’appellation de « baya« , cette pratique est considérée aujourd’hui comme étant l’atout fatal des femmes africaines. Fait de plusieurs coloris lumineux pour certains et parfumés pour d’autres, le « baya » a le pouvoir de captiver les hommes.

Les perles aux reins

En effet, cet outil de très grande valeur a un effet sur l’homme. Servant à affiner la taille, à redessiner et à embellir la silhouette féminine lorsqu’il est porté sous des vêtements, le « baya » émet aussi une sonorité et un éclat tellement rayonnant qu’il ne laisse aucun homme indifférent.

Ornement érotique, sensuel, excitant ou encore aphrodisiaque, les perles de hanche « baya » permettent aujourd’hui aux femmes de se sentir beaucoup plus féminine. Hormis la lingerie, le « baya » fait partir des ingrédients que la femme ajoute pour agrémenter la relation de couple qui souvent est réclamé par les hommes.

Même si les matériaux utilisés pour fabriquer ces accessoires ne sont pas forcément de vraies perles, il n’en demeure pas moins que cet objet fait partir de la société africaine d’aujourd’hui.

Par Gédéon Ngango

Avec News Hub Creator

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici