Une étude, publiée en août 2020, postule que ce comportement est d’origine génétique, c’est-à-dire évolutionnaire – et ne se retrouve ailleurs que dans une seule espèce d’oiseau. L’explication serait à chercher du côté du groupe social et du maintien de la coopération. Etrange.

Amour dans la l’obscurité

La pratique se*xuelle chez les humains est aujourd’hui autant un héritage génétique de l’évolution qu’une création culturelle (que la mondialisation, à travers les médias, tend à homogénéiser). Quand il s’agit de notre espèce, ce n’est pas une mince affaire pour les évolutionnistes d’isoler l’aspect purement génétique de cet amalgame nature-culture.

Il faut construire un modèle cadrant strictement avec les lois darwiniennes qui veulent qu’un comportement d’origine génétique doit être général dans l’espèce et reposer exclusivement sur le principe de  » l’avantage  » en terme de production des individus et de pérennisation collective des espèces, du moins pour une espèce sociale comme la notre.

Par Gédéon Ngango


Visiter le site pour acheter
L1000 SERVICES

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS