Le défenseur latéral du PSG a été condamné à deux mois de prison et 600 euros d’amende pour « faits de violences volontaires sur personne dépositaire de l’ordre public » ce lundi par le tribunal correctionnel de Paris. Mais la peine doit être aménagée et il n’ira pas derrière les barreaux.

Serge Aurier                                                                                  WabSoft

 Serge Aurier, qui a fait appel de cette décision, devra également payer 1500 euros de frais de justice.

 

Présent à son procès, comme le lui avaient conseillé son club et son entourage, l’international ivoirien a dû s’expliquer devant la cour suite à son altercation du 30 mai dernier à la sortie d’une boîte de nuit près des Champs-Elysées avec des policiers de la BAC lors d’un contrôle routier, alors qu’il occupait le siège passager.

IL POURRA ALLER EN BULGARIE

« Serge Aurier n’a pas compris qu’il était face à une institution, face à un gardien de la paix au sens large. Il a une attitude puérile. Il est dans l’incapacité de se situer par rapport à une autorité », a notamment estimé le procureur, qui a requis deux mois de prison sursis, et des travaux d’intérêt général. Mais le juge a été plus sévère et a décidé de le condamner à deux mois de prison ferme. Sa condamnation n’ayant pas été assortie d’un mandat de dépôt à l’audience, rien ne l’empêche de rejoindre la Bulgarie avec le PSG pour disputer le match de Ligue des Champions mercredi contre Ludogorets.

Serge sort du tribunal après sa condamnation à deux mois de prison pr violence contre policier


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS