Que reproche-t-on au général Chico Tshitambwe, un jeune officier supérieur qui a un avenir prometteur et qui était chargé de diriger les opérations à l’Est ? L’armée reproche au général une bavure commise par les FARDC contre ses propres camarades sur la ligne de défense au front.

Un bombardent par erreur qui a coûté la vie à nos 220 commandos. Étant chef des opérations, il y a de quoi qu’il soit entendu.

Comment peut-on expliquer le fait que c’est le général Franck Tumba chef de la maison Militaire du président qui s’est substitué le commandant de forces armées ? Ces jours, c’est la maison Militaire qui dirige les opérations militaires alors que la maison Militaire du chef de l’Etat ne figure pas dans la chaîne de commandement de l’armée, les autorisations de vol des avions dans l’espace du pays, c’est la maison Militaire qui autorise sans en avoir la qualité !

Il y a aussi un problème de communication avec les FARDC. Pourquoi l’armée n’a pas communiqué concernant l’affaire du Général Chico Tshitambwe pour éviter des rumeurs et speculations par exemple ?

La seule manière d’être efficace contre les rebelles du M23 soutenus par le Rwanda, l’armée doit se débarrasser de certains généraux, car la patrie en danger est au dessus de tout.

Par Gédéon Ngango


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!