Être enterré ou incinéré ailleurs après la mort dans une ville n’est pas rare dans la culture mobile d’aujourd’hui. Il existe en fait de nombreuses raisons pour lesquelles le lieu de la mort ne peut pas être le dernier lieu de repos.

Nous avons vu comment certaines communautés de la République démocratique du Congo (RDC) disposent de systèmes de transport des cadavres, mais qu’en est-il du reste du monde ?

Via les médias sociaux, les communautés rurales de la République démocratique du Congo ont montré comment elles transportent les corps vers et depuis les morgues. En regardant bien les photos, les cadavres étaient enveloppés dans des linges et attachés à une boda (moto) blanche afin qu’ils ne se renversent pas.

Selon des sources, le corps a été attaché au corps du conducteur de la moto commerciale pendant le trajet. Ensuite, ils montent avec le corps appuyé sur le dos. La même chose se produit lorsque le corps est renvoyé chez lui pour être enterré.

Porter un cadavre de cette façon est-il un manque de respect envers le défunt ou un moyen légitime de faire de l’argent pour les motards ? N’hésitez pas à partager votre opinion dans la section des commentaires ci-dessous.

Bin Wabthomas




Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽