Au début de février, lorsque Alain Koninckx a été appelé à la clinique Ste-Élisabeth, à Bruxelles, il était loin de se douter de ce qui l’y attendait. Cet embaumeur belge est spécialisé dans les soins préalables à des rapatriements, le plus souvent vers l’Afrique – et en particulier vers la RD Congo.

C’est donc à lui qu’a été confiée la dépouille d’Étienne Tshisekedi. Tenu par la déontologie de sa profession, il n’en dira pas plus sur les soins qu’il a prodigués à ce client si particulier. Tout juste consent-il à préciser que, dans cet établissement haut de gamme, il a travaillé dans d’excellentes conditions. Ce jeune homme passionné de 33 ans a en revanche accepté de nous recevoir pour évoquer les techniques de ce métier si spécial. Longue barbe soignée, cheveux peignés, blouse blanche, il se démène, souriant, entre des bonbonnes de formol et les dépouilles de deux personnes âgées.

[themoneytizer id= »12772-16″]

 


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!