La marche pacifique du parti politique Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE) a été étouffée, samedi 13 mai 2023, par les forces de l’ordre dans la commune rurale de Oicha, à Beni dans le Nord-Kivu

Les manifestants réclamaient le retour de la paix dans la partie Est de la République Démocratique du Congo mais également la stabilité de taux de change, qui met en mal le panier de la ménagère.

Pour le président fédéral et chargé des activités de ce parti de l’opposition à Beni, Emery Katavali, l’unique moyen de faire taire la population, est de lui ramener la paix et la stabilité du cadre macro-économique.

« Nous étions en train de manifester contre trois choses : la première est la vie chère que traverse la population tout entière de la RDC. Parce que, avec le taux du dollar américain, la population ne sait plus à quel saint se vouer. Nous avons également réclamé que le taux du dollar soit stable pour que la population se retrouve. Deuxième chose, nous étions en train de décrier l’insécurité qui persiste dans l’Est de la RDC malgré cet état spécial de l’Etat de siège », a précisé Emery Katavali.

Concernant le processus électoral en cours, ce cadre de l’ECIDE a fait savoir que cette étape a connu un mauvais début.

Il cite entre autres, la mauvaise qualité des cartes d’électeurs qui, selon lui, ne garantissent pas la tenue des élections dans le délai parce qu’il y en a qui s’effacent en deux semaines.

Emery Katavali a en outre signalé que certains Congolais n’ont pas pu renouveler leurs cartes d’électeur.

Wab-infos

Avec Radio Okapi

Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!