Les autorités congolaises ont exprimé leur colère suite aux propos du président rwandais Paul Kagame concernant le conflit à l’est de la République Démocratique du Congo impliquant le Mouvement du 23 mars.

Lors de sa visite au Bénin, Kagame a déclaré que les frontières héritées de la période coloniale ont divisé les peuples et que la rébellion du M23 est une affaire de Congolais revendiquant leur héritage rwandais.

Le ministre congolais de la Communication et Médias a dénoncé ces propos comme étant une nouvelle provocation et a appelé Kagame à reconnaître que son soutien au M23 est la cause de l’insécurité dans l’Est de la RDC.

Un rapport de l’ONU a accusé le Rwanda d’avoir envoyé ses militaires aux côtés du M23 et de fournir des armes, des munitions et des uniformes aux rebelles, accusations que le Rwanda a fermement contestées.

Bin Wabthomas


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!