Le parti au pouvoir, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) vient de fixer les conditions de participation de ses candidats pour l’élection 2023. De prime abord, le parti exclu toute facilité de payer pour chaque postulant la caution .

Augustin Kabuya

A travers une circulaire signée lundi 20 mars par son secrétaire général, Augustin Kabuya invite les candidats à payer chacun sa caution du reste non remboursable.

Après le retrait et le remplissage de la fiche de candidature, son dépôt à la Commission Electorale Permanente est subordonné au versement de la caution fixée en francs congolais et non remboursable ”, peut-on lire dans cette circulaire.

Ce faisant pour la députation nationale la caution est fixée à 550.000 FC, députation provinciale 250.000 FC et l’élection municipale et communale à 45.000 FC.

Signalons que le montant de la caution n’est pas encore fixé par la CENI. Cette institution d’appui à la démocratie attend encore l’examen et adoption par le parlement de la loi sur la répartition des sièges.

Wab-infos


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!