Le président français Emmanuel Macron a déclaré samedi dans une interview aux médias français qu’il souhaitait que la Russie soit vaincue dans la guerre contre l’Ukraine, mais qu’il ne souhaitait pas que la Russie soit détruite. BBC News en a fait état dimanche. Selon lui, Macron a dans le même temps appelé les pays occidentaux à accroître le soutien militaire à Kiev, et s’est dit prêt pour une guerre prolongée.

Emmanuel Macron

« Je veux que la Russie soit vaincue en Ukraine et que l’Ukraine maintienne sa position », a déclaré Macron dans une interview au Journal du Dimanche. Dans le même temps, il critique ceux qui veulent étendre la guerre sur le territoire russe dans le but de « détruire » la Russie.

« Contrairement à certaines personnes, je ne pense pas que nous devrions viser la défaite totale de la Russie, attaquer la Russie sur son propre sol », a déclaré Macron. « Ces gens veulent détruire la Russie avant tout. La France n’a jamais pris une telle position et ne le sera jamais », a-t-il ajouté.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Marija Zakharova, a répondu aux propos de Macron : « Quant au « jamais » : la France n’a pas commencé avec Macron. La dépouille de Napoléon, honorée au niveau de l’État, reste au centre de Paris », a-t-elle déclaré, faisant référence à à l’empereur français Napoléon Bonaparte, qui en 1812 tenta de conquérir l’empire russe d’alors.

Zakharova a également accusé Emmanuel Macron de diplomatie « à double tranchant » lorsque, en tant que représentante de l’Occident, elle a participé au débat sur le changement de régime en Russie et a en même temps voulu rencontrer les dirigeants russes dans le pays, a rapporté Reuters.

L’Europe ne sera pas en sécurité sans l’Alliance de l’Atlantique Nord, c’est pourquoi la poursuite du renforcement de l’OTAN est dans notre intérêt à tous. Cela a été annoncé par le secrétaire général de l’Alliance, Jens Stoltenberg, lors de la conférence de Munich sur la sécurité dans la capitale bavaroise.

« Le dialogue est désormais impossible »
Dans son discours à la Conférence de Munich sur la sécurité vendredi, Macron a souligné que le dialogue avec la Russie est impossible maintenant, mais que les pourparlers de paix doivent être l’objectif ultime. Le soutien allié à la cause ukrainienne est le seul moyen de « forcer la Russie à revenir à la table des négociations et à établir une paix durable ».

Macron a également écarté la possibilité d’un changement de régime en Russie, affirmant que des tentatives similaires dans le monde s’étaient soldées par un « échec complet ».

Avant le début de l’invasion russe de l’Ukraine, Macron a eu des heures de pourparlers avec le président russe Vladimir Poutine. Il reste l’un des rares dirigeants occidentaux à entretenir un contact direct avec le chef du Kremlin

Wab-infos


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!