Faustin Twagiramungu, ancien Premier ministre du Rwanda, a salué la décision de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) de déployer une force militaire pour rétablir la paix et la sécurité dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

Il affirme que cette décision est bien accueillie par la grande majorité des Rwandais. Il a également appelé les États-Unis et l’Union européenne à cesser d’accueillir les assassins et à arrêter Paul Kagame, l’actuel président du Rwanda qu’il présente comme un menteur, un criminel et un pilleur de ressources de la RDC.

Mardi, à Kinshasa, l’ambassadeur de l’Union européenne a exhorté le Rwanda à mettre fin à tout soutien aux rebelles du M23 qui occupent quelques localités dans l’est de la RDC. Plusieurs rapports, notamment de l’ONU, pointent le Rwanda comme l’un des tireurs de ficelles de la crise dans cette partie du territoire congolais.

Faustin Twagiramungu a appelé à mettre un terme au chaos instauré par Paul Kagame, à qui il impute l’assassinat de deux présidents : Habyarimana du Rwanda et Ntaryamira du Burundi. Il a également salué la décision de la SADC de mettre en place une force régionale pour mettre fin à la guerre, aux pillages, aux violences et aux tueries de Kagame et du M23.

L’opposant rwandais en exil exhorte les dirigeants américains et européens à ne plus accueillir les assassins et à aider à la capture de Paul Kagame afin qu’il puisse être jugé pour ses crimes.

Wab-infos


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!