Depuis le mardi 12 juillet, les incendies de Gironde ont détruit plus de 20.000 hectares de forêt et entraîné l’évacuation de 37.000 personnes.

Mercredi après-midi, une semaine après le départ des feux, le président de la République s’est rendu sur place, au poste de commandement de La Teste-de-Buch, puis à Langon.

Arrivé dans l’après-midi, Emmanuel Macron s’est longuement entretenu avec les pompiers, saluant leur «travail honorable» et l’absence de victime. «Vous avez réussi collectivement à limiter les dommages» les a-t-il félicités.

Le chef de corps des pompiers de Gironde, Marc Vermeulen, a rappelé les conditions difficiles dans lesquelles ces feux hors norme sont combattus: sécheresse, canicule, vents tournants et sautes de feux sur plusieurs centaines de mètres. «On part sur un marathon estival avec un gros boulet au pied», ont expliqué les pompiers à Emmanuel Macron.


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!