La situation sécuritaire en République Démocratique du Congo (RDC) fait l’objet de préoccupation internationale. Le pays a obtenu un allié de poids dans sa lutte contre les troupes rwandaises implantées dans les provinces du Nord-Kivu : il s’agit de la ministre allemande adjointe des affaires étrangères Mme Ketja Keul, reçue par le Vice-Premier Ministre et Ministre de la Défense, Jean Pierre Bemba dans son bureau de travail à Kinshasa.

Lors de cette audience, Mme Keul a condamné la présence des troupes rwandaises sur le territoire congolais, qui sèment terreur et désolation en particulier dans les provinces de Rutshuru, Masisi et Nyiragongo. Elle a rappelé l’importance de respecter la souveraineté des pays et les frontières, conformément aux valeurs de la charte de l’Union Africaine et de l’ONU.

La ministre allemande a également encouragé les autorités congolaises dans leurs démarches visant à ramener la paix dans la partie Est du pays. Elle s’est dite solidaire du peuple congolais, qui a beaucoup souffert des guerres passées, et a exprimé l’espoir de voir un processus de paix naître en RDC.

Ce message de soutien de la part de l’Allemagne est une bonne nouvelle pour la RDC, qui peut compter sur un allié de poids dans sa lutte pour sa sécurité et sa souveraineté territoriale. Les déclarations de Mme Keul vont dans le sens des accords précédents signés et acceptés par tous, comme ceux de Luanda et de Nairobi, et appellent à la poursuite des efforts de médiation en vue d’un règlement pacifique durable de la situation à l’Est du pays.

Gloire Balolage


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!