Dans sa correspondance adressée, le mercredi 03 mai 3023, notamment à BGFIBank, Equity BCDC, FBN Bank, RAWBANK, TRUST MERCHANT BANK (TMB) et CADECO, l’Inspection générale des finances (IGF), leur a ordonné de bloquer toutes les opérations de sortie de fonds dans tous les comptes bancaires ouverts par le Gouverneur ou le gouvernement provincial du Kasaï Oriental.

Il en est de même pour l’Ordonnateur délégué provincial du Kasaï oriental en ce qui concerne les comptes sous sa responsabilité en les livres de la Banque Centrale du Congo.

Jules Alingete IGF

Cette mesure conservatoire qui ne porte que sur les opérations en débit, ne concerne pas les comptes de l’Assemblée provinciale et la Direction provinciale des recettes du Kasaï Oriental. Et selon les instructions de l’IGF, ce blocage ne pourrait être levée que par sa correspondance adressée à ces mêmes banques.

Dans un communiqué publié par la Cellule de communication de l’IGF ce vendredi 05 mai 2023 et ce, dans le but d’éviter tout malentendu, il est démontré les griefs portés contre le gouverneur du Kasaï oriental et son gouvernement. En effet, l’équipe des inspecteurs des finances a découvert l’existence de deux comptes bancaires ouverts par la province, mais non déclarés par elle alors que des transferts en provenance du Pouvoir central y ont été logés. Ces deux comptes sont « Solidarité Kasaï oriental » et « Agrippel ».

Dans le premier compte, un montant d’un milliard de francs congolais a été versé en décembre 2022 tandis que le second compte a été alimenté de 200 millions de francs congolais en avril 2023. De ces deux comptes, indique le communiqué de la cellule de communication de l’IGF, des dépenses de 360.351.807FC ont été effectuées en dehors de tout plan de décaissement et sans demande de régularisation introduite par les autorités provinciales.

Pour l’IGF, les autorités du Kasaï oriental se sont donc installées dans une posture de fraude, visant à contourner les mesures d’encadrement mises en place.
Non sans raison, car l’IGF estime que si les dépenses effectuées à partir de ces deux comptes étaient celles pour lesquelles le Pouvoir central a transféré les fonds y logés, aucune raison ne devait pousser la province à exécuter ces dépenses en dehors des mécanismes d ‘encadrement mis en place.

Le fait de camoufler ces comptes est considéré par l’IGF comme une fraude consciemment orchestrée par le gouverneur Patrick Mattias Kabeya Matshi Abidi. Voilà qui a obligé les inspecteurs des finances en mission au Kasaï oriental de prendre ces mesures conservatoires de bloquer tous les comptes de cette province.

Wab-infos


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!