Le Rwanda a confirmé, dans un communiqué publié le 22 juin, la présence de ses troupes en RDC aux côtés des rebelles du M23.

Cette annonce intervient peu après la publication du rapport définitif du groupe d’experts des Nations Unies, qui accuse le Rwanda de soutenir militairement les rebelles.

Kigali a répondu au rapport de l’ONU, affirmant que les preuves avancées ne pouvaient être vérifiées et étaient peu crédibles. Le Rwanda a également accusé la RDC de soutenir les FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda) financièrement et militairement.

Le rapport onusien a cependant fourni des preuves convaincantes de l’implication militaire rwandaise dans la crise sécuritaire dans l’Est de la RDC, notamment par le conseiller de Paul Kagame en matière de défense et sécurité, James Kabarebe.

En réponse, Kigali a affirmé que le renforcement des mécanismes défensifs et préventifs restera en place pour protéger son territoire et son peuple contre toute violation de leur sécurité.

Wab-infos


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!