Le gouvernement congolais considère Taiwan comme une partie inaliénable de la Chine et s’oppose à toute action ou remarque portant atteinte à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la Chine.

Le ministère des Affaires étrangères (MOFA) de la République de Chine (Taïwan)(MOFA) a répondu à la déclaration conjointe publiée par le président de la République Démocratique du Congo et le président chinois Xi Jinping affirmant  » à tort que Taiwan fait partie inaliénable de la Chine  » selon le communiqué.

Le président de la République démocratique du Congo Félix-Antoine Tshisekedi et le chef du gouvernement du Parti communiste chinois (PCC) Xi Jinping ont publié le 26 mai une déclaration conjointe sur l’établissement d’un partenariat de coopération stratégique global entre la République populaire de Chine et la République démocratique du Congo, proclamant que la RDC réaffirme son ferme attachement au «principe d’une seule Chine», considère Taïwan comme une partie inaliénable de la Chine et s’oppose à toute action ou remarque portant atteinte à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la Chine.

Le ministère des Affaires étrangères (MOFA) de la République de Chine (Taïwan) proteste catégoriquement contre les faux récits que le gouvernement du PCC continue de diffuser sur la scène internationale qui sapent la souveraineté de Taïwan et dénonce fermement le gouvernement de la RDC pour sa soumission inappropriée à la Chine.

Le MOFA rappelle que ni la République de Chine (Taiwan) ni la République populaire de Chine ne sont subordonnées l’une à l’autre. Le régime du PCC n’a jamais eu juridiction sur Taïwan a un seul jour. Taïwan est une démocratie qui protège les institutions démocratiques et respecte les droits de l’homme et l’État de droit. En revanche, la Chine, sous le régime autocratique du PCC, avec malveillance, s’engage dans une expansion délibérée et intimide les pays voisins.

Peu importe comment le régime du PCC tente de déformer le statut souverain de Taiwan, il ne peut pas changer le statu quo internationalement reconnu à travers le détroit de Taiwan. Ses affirmations ne feront qu’accroître l’aversion et l’antipathie du peuple taïwanais envers le gouvernement chinois et renforceront la compréhension internationale de l’appétit du régime du PCC pour une expansion agressive, a déclaré le communiqué.

Taïwan est en première ligne pour défendre sa démocratie. Le peuple et le gouvernement de Taiwan sont unis et ne font qu’un contre « la rhétorique et l’intimidation militaire de la Chine communist ». Taïwan renforcera également la coopération avec les autres démocraties pour contrer l’expansion autoritaire, préserver la paix et la sécurité dans le détroit de Taïwan, maintenir un Indo-Pacifique libre et ouvert et assurer la stabilité et la prospérité mondiales.

Wab-infos


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!