Les rebelles du M23 refont surface à l’Est de la République Démocratique du Congo, alors que les forces de l’EAC sont présentes à Rutshuru. Plusieurs sources sur place affirment que ces terroristes ont été visibles à plusieurs endroits notamment dans le groupement Jomba, Bweza et Kisigari.

De plus, des positions clés comme Rubare, kalengera, katale, biruma, rumangabo et kabaya ont été renforcées par ces derniers. Le camp PNA, une base logistique du M23 à Rutshuru centre, a également été touché.

Signalons également que les collines des Chanzu, Runyoni, Bugusa, Kayenzi, Musongati et Mbuzi ont également été renforcées par les rebelles et terroristes du M23. Plusieurs officiers du mouvement terroriste qui étaient déjà à Bunagana et Chanzu sont également visibles dans leurs anciennes positions.

Une guerre directe contre le Rwanda ?

Pour Aimé Mukanda, face à cette situation, la seule solution pour mettre fin aux aventures du M23 est de lancer une guerre directe contre le Rwanda et son président, Paul Kagame.

 » Les FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) devraient utiliser leurs avions de chasse pour pilonner toutes les positions où sont massivement présents les terroristes. De plus, ils devraient renforcer toutes les lignes de front et identifier tous les « Wazalendo » (jeunes volontaires) pour mieux les encadrer pendant cette période où le pays est agressé par ses voisins. « , a déclaré le notable de Rutshuru.

Il estime qu’il serait également judicieux de faire appel aux démobilisés et, si possible, d’obliger tous les jeunes âgés de 18 à 30 ans à participer à des exercices ou formations militaires accélérés pour devenir des réservistes aux côtés des FARDC. L’article 63 est clair : nous devons défendre l’intégrité territoriale de notre pays.

Aimé Mukanda condamne les propos tenus par Paul Kagame, qui semble être en perte de vitesse, voire en proie à la folie.

« Il est temps d’agir avec fermeté pour protéger notre pays et notre peuple face aux menaces extérieures. La RDC doit être unie et forte pour faire face à ces défis. », dit-il.

Bin Wabthomas

Wab-infos.com

Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!