La société X a licencié plus de 1 200 employés dans le monde, au sein des équipes chargées de lutter contre les contenus abusifs en ligne, selon de nouveaux chiffres publiés jeudi 11 janvier par le régulateur de l’internet australien. L’agence eSafety a estimé que ces « coupes sombres » et le rétablissement de milliers de comptes interdits avaient créé « la pire des situations » pour la diffusion de contenus préjudiciables sur le réseau social. Note un média européen.

Ces derniers mois, l’autorité de régulation s’est particulièrement concentrée sur X, affirmant précédemment que son rachat par Elon Musk avait coïncidé avec un pic de « toxicité et de haine » sur le réseau social, anciennement connu sous le nom de Twitter.

La Rédaction


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!