Plus de 100 pêcheurs congolais qui étaient en bord de 65 pirogues de pêche avaient étés arrêtés sur les eaux du lac Édouard entre fin février et mi-mars,2023. Ils étaient accusés par la Marine ougandaise basé à Katwe-Ouganda de violer les limites lacustre entre la République Démocratique du Congo et l’Ouganda.

Rappelons que le lac Édouard est géré par 2 pays dont une grande partie (75%) est géré par la République Démocratique du Congo et 25 % est géré par l’Ouganda.

Le problématiques d’arrestation de pêcheurs congolais sur les eaux du lac Édouard date de 2015 dont plus de 300 pêcheurs congolais étaient arrêtés en Ouganda et condamnés par la justice ougandaise, sauf grâce à nos alertes ces 300 pêcheurs congolais qui œuvraient sur le lac Édouard et plus leurs matériels de pêche dont 265 moteur hors bord, 300 pirogues, étaient libérés après la signature de l’accord bilatérale entre la RDC et l’Ouganda en 2022.

Les arrestations des pêcheurs congolais sont liés à plusieurs choses entre autres :

1. La modification des frontières entre la RDC et l’Ouganda par les ougandais en déviation de la rivière Ishasha (Groupement Binza territoire de Rutshuru)
Plus de 7km de terre congolaise sont aujourd’hui confisqué par l’Ouganda en déviation de la rivière Ishasha de Kagezi à Kyera ( Lac Édouard-Parc Nationale de Virunga) après plusieurs alerte les autorités congolaises semble négliger cette alerte qui a aujourd’hui coûter perte en vies humaines et matériels à nos pêcheurs congolais oeuvrant sur le lac Édouard.

2. La mauvaise gestion du lac Édouard (d’où l’absence de l’autorité de l’État congolais sur l’étendue du lac Édouard)
La marine congolaise est ineficante surtout absente sur les eaux du lac Édouard.

3. Vu l’absence de la marine congolaise sur les eaux du lac Édouard la marine Ougandais profite à leurs tour de venir kidnappé nos pêcheurs sur la côte congolaise pour rançonnement.

4. Le parc National de Virunga étant une parti intégrante du parc national de Virunga le ministre en charge la pêche et celui de l’environnement devraient multiplier plusieurs stratégies pour protéger ce patrimoine mondial qui regorge plusieurs espèces rares dont les hippopotames et plusieurs autres espèces de poissons rares qui sont en voie de disparition.

5. En dehors des arrestations en Ouganda plusieurs pêcheurs congolais sont arrêtés dans les prisons congolais dont celui de Munzenze à GOMA et celui de Rutshuru (transféré à Butembo) depuis le 29/10/2022 suite à l’occupation de Rutshuru par l’armée rwandaise sous couvert du M23 .

Plusieurs exactions ont étés commise sur le lac Édouard par la Marine ougandaise de juin 2018 à Décembre 2018.
 » 21 pêcheurs  » congolais avaient étés tués par les ougandais laissant 15 veuves et 72 orphelins et dont jusqu’à présent ces familles réclament justice.

Les biens saisis par la Marine Ougandaise qui sont jusqu’à présent non remboursés sont estimés à plus de 500.000 $ (carburant, poissons et filets de pêche saisie)

Vu la présence de plusieurs milices et groupes armés locaux et étrangers dans le parc national de Virunga qui entoure le lac Édouard la pêche illicite est monnaie courante sur les eaux du lac Édouard.

Depuis le début de ce mois de mars la présence des terroistes MTN/ADF sont signalés sur la côte Nord-ouest du lac Édouard insécurité grandissante aux alentours de la pêcherie de Kyavinyonge et dans le Graben.
D’où pour lutter contre cet insécurité la population ont décidé de se prendre en charge en passant les nuits à la belle étoile et faisant les patrouilles aux alentours de la cité de kyavinyonge/Béni.

Le lac Édouard côté congolais est situé entre 3 territoire dont Rutshuru, Lubero et Béni. Vu les problématiques qui ronge celui-ci nous demandons aux 3 administrateur de ces territoires de créé une équipe de vigilance sur le lac Édouard pour lutter contre les arrestations et l’insécurité sur cette zone.

Certaines autorités sont à la base du désordre sur le lac Édouard, nous allons les dénoncés s’ils ne changent pas leurs façons de faire.

 » Le lac Édouard à lui seul peut nourrir tout les congolais en poisson d’une fois on le gère bien.

Recommandations :

Nous recommandons au gouvernement congolais de sécuriser le lac Édouard en renforçant la marine congolaise en hommes et équipements ,
En explosant tout les autorités militaires qui sont devenus des coutumiers sur les pêcheries du lac Édouard

En outre, le balisage reste la seule solution qui aidera nos pêcheurs à n’est pas chaque fois violet les limites lacustre entre RDC et ouganda.

• La réglementation de la pêche. (3 mois pêche 3 mois repos)

• Lutte contre le braconnage aux alentours du lac Édouard car plusieurs hippopotames sont abattus chaque année.

• La destruction des frayeurs par les pêcheurs clandestins un acte qui devrait être puni par la loi.

En plus le lac Édouard compte plus de 6000 pêcheurs reparti dans 2000 pirogues . Pourtant selon l’expert Mr Vakelly seulement 700 pirogues ou 2000 pêcheurs sont autorisés à faire la pêche sur cette lac.

A fin dans les entrepôts de la prison de Katwe district de Kasese en Ouganda il reste 65 moteurs hors-bords appartenant à nos pêcheurs congolais.

Depuis la signature de l’accord bilatérale les pêcheurs Congolais sont arrêtés sur le lac Édouard côté congolais puis transféré dans les cachots de Rwashama-Port en Ouganda , ici à Rwashama-Port chaque pêcheurs est libéré moyennant une rançon celui qui manque la rançon est transféré au parquet de Katwe toujours en Ouganda pour être juger. Le magistrat Kabyangwa du parquet de Katwe/ouganda est considéré comme un kidnappeur.

*STOP TERRORISME SUR LE LAC ÉDOUARD.

AIMÉ MUKANDA MBUSA, Notable et défenseur de Pêcheurs congolais sur les eaux du lac Édouard.

Wab-infos


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!