Des rebelles M23 accusés d’avoir attaqué une position du contingent Burundais dans la région de Mushaki, à plus de 35 kilomètres à l’Ouest de la ville de Goma, ont été présentés à la presse par les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Le lieutenant-colonel Djike Kaiko Guillaume, porte-parole de l’armée congolaise au Nord-Kivu, a déclaré que ces éléments du M23, soutenus par l’armée rwandaise, ont été neutralisés par les FARDC. Il a également révélé que certains des rebelles capturés faisaient partie des éléments des FARDC ayant fait défection pour rejoindre le M23.

Djike Kaiko a souligné que l’armée congolaise respecte le cessez-le-feu souhaité par les chefs d’État de la Communauté de l’Afrique de l’Est, mais qu’elle ne cédera aucun centimètre du territoire congolais. Les hommes mis à la disposition de l’armée congolaise ont également informé les autorités de la distribution d’armes aux civils dans les zones occupées par la coalition RDF-M23.

Cette présentation des rebelles M23 capturés par les FARDC à la presse est un signe de la détermination de l’armée congolaise à lutter contre les groupes armés qui sévissent dans la région du Nord-Kivu, en République démocratique du Congo.

Wab-infos


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!