Des affrontements ont éclaté depuis lundi 27 mars 2023, entre les rebelles du M23 et les milices d’autodéfense dans la région de Bweru, plus précisément dans la localité de Mwesso, qui se trouve à environ 20 km du centre de Mwesso dans le groupement Bashali Mokoto, en province du Nord-Kivu.

Selon des sources citées par Radio Okapi, des morts et des blessés civils ont été signalés lors de ces incidents entre les rebelles du M23 et les groupes Maï-Maï. Les sources ont expliqué que lorsque le M23 prend le contrôle d’une région, il contraint des jeunes, parfois des mineurs, à rejoindre les rangs des milices d’autodéfense pour soutenir les rebelles. Les jeunes non-formés sont souvent les premières victimes lors d’attaques des groupes armés.

Les mêmes sources ont indiqué que les rebelles du M23, appuyés par les militaires RDF, sont en train de renforcer leurs positions dans certaines zones stratégiques, notamment vers Kyahemba dans le groupement Bukombo, ainsi que vers Muhongozi et Kitshanga, malgré la relative accalmie observée dans ces régions ces derniers jours.

Après un incident enregistré samedi dernier, la situation est calme aux alentours de Mushaki. La force régionale de l’EAC a annoncé avoir repoussé une attaque d’un groupe armé local contre la population dans un village proche de Mushaki. Deux civils blessés ont été transportés à l’hôpital de Goma par le contingent burundais de la force régionale.

Bin Wabthomas


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!