Les autorités congolaises ont annoncé la mise en place du processus de désarmement, démobilisation et réinsertion des combattants du M23, une rébellion soutenue par le Rwanda.

Tomy Tambwe, coordonnateur national du P-DDRCS, a précisé que deux sites de précantonnement seront érigés à Kitshanga et Jomba pour regrouper les combattants. Ils seront ensuite envoyés à Kindu avant d’être réintégrés dans leurs villages d’origine.

Cependant, le M23 n’a pas respecté les calendriers de retrait planifiés par l’EAC, malgré le début de son retrait de certains villages. L’armée congolaise a même qualifié ce retrait de « leurre », car la rébellion a continué les combats et gagné du terrain. En outre, le M23 continue d’exiger un dialogue direct avec le gouvernement congolais.

La réinsertion ne concernera que les combattants congolais, car les Rwandais et les Ougandais seront rapatriés. Malgré la mise en place du processus de désarmement, démobilisation et réinsertion, le retrait du M23 des zones conquises piétine pour l’instant, et il reste à voir si les autorités congolaises pourront mettre fin à cette rébellion soutenue par des pays voisins.

Bin Wabthomas

Wab-infos.com

Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!