Au total 275 écoles sont fermées depuis le début de l’année 2022 dans la province du Nord-Kivu en raison des violences.

Avec ces fermetures, au-moins 89 057 élèves sont affectés dont 30% des filles.

C’est ce qui renseigne l’aperçu de l’OCHA sur la situation humanitaire du mois de juin consulté par wab-infos.com

À en croire ce document, 30% de ces écoles ont été la cibles des attaques notamment des groupes armés dans le territoire de Rutsuru, Beni et ailleurs.

Outre les établissements scolaires, 6 structures sanitaires n’ont pas été aussi épargnées à travers la même province.

Les exactions commises notamment par les groupes armés n’ont pas dit leur dernier mots dans la province du Nord-Kivu, ce la malgré l’état de siège en vigueur depuis plus d’une année.

Verite Johnson


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!