Jean-Marc Kabund, opposant farouche au Président Tshisekedi, quitte enfin la prison de Makala ce mardi 25 juillet 2023, après avoir passé près d’un an derrière les barreaux.

L’information, confirmée par son entourage, a suscité un soulagement immédiat parmi les membres de sa formation politique, qui voient en cette libération la fin d’une année marquée par l’injustice et l’arrestation arbitraire de leur leader.

Depuis le 12 août 2022, Jean-Marc Kabund était en résidence surveillée, une mesure sévère imposée à l’opposant en raison de ses positions critiques envers le gouvernement en place. Cette décision, fortement contestée par ses partisans, avait été jugée injuste et décriée tant au niveau national qu’international.

Les charges retenues contre Kabund, à savoir des accusations d’« injures publiques, imputations dommageables et d’offenses au chef de l’État », avaient conduit à son placement sous mandat d’arrêt provisoire en août 2022. Ces accusations ont été largement perçues comme une tentative de museler l’opposition et de restreindre la liberté d’expression dans le pays.

Durant cette année de détention, Jean-Marc Kabund est devenu le symbole de la lutte pour les droits politiques et la démocratie en RDC. Ses partisans ont organisé des manifestations et des rassemblements pour exiger sa libération, dénonçant une justice partiale et une répression politique orchestrée par le gouvernement.

Wab-infos


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!