Une commission d’enquête est mise en place par un arrêté ministériel du vice-premier ministre, ministre de la Défense et anciens combattant rendu public ce vendredi 9 juin 2023.

Cette mission d’enquête devrait se pencher sur les exactions reprochées aux unités FARDC sur les sites de Kwamouth dans la province du Mai-Ndombe et à Goma dans la province du Nord Kivu.

Jean-Pierre Bemba Gombo

La mission est de récolter les données, recueillir les éléments de preuve, identifier et entendre les auteurs présumés, les victimes éventuelles, les témoins ainsi que des renseignants. Durée des travaux de la Commission: fixée à 30 jours renouvelables.

Cela fait suite aux plaintes et rapports émanant de différents partenaires tant locaux, nationaux et internationaux parvenus aux autorités.

Composée de 20 membres issus du ministère de la Défense, de l’état-major général des FARDC et de l’Inspectorat général des FARDC, de l’auditorat militaire près la Haute cour militaire et de l’état-major des renseignements, la commission travaillera sur les deux sites à raison de 10 membres pour chaque site.

Wab-infos


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!